A propos

Passées 30 ans, les femmes sont très peu représentées et plus nous avancons en âge, plus le constat est accablant.

Pourtant, à 40 ans, nous sommes jeunes, dynamiques, comabatives. Nous avons bien plus d’assurance, d’expérience et d’aplomb.

A plus de 40 ans, je ne me suis jamais sentie aussi bien dans ma tête, ma vie, mon corps ( même si sur ce point, il y a encore beaucoup de travail car j’ai du mal avec son aspect). Je suis libre, heureuse, épanouie et surtout, je me sens enfin FEMME. Je ne me suis jamais sentie aussi femme. Je me sens parfaitement bien dans mon âge, je n’en ai pas honte. Je l’assume, je m’assume. Je suis fière du chemin parcouru et je veux en parcourir encore beaucoup.

Toutes les femmes sont des combattantes. Etre une femme, l’assumer et le porter fièrement est un combat. Mais j’ai plaisir à la mener.

Féministe, sans être extremiste, je ne souhaite qu’une chose, vivre ma féminité pleinement, comme je l’entends et permettre aux autres femmes de vivre cette vie post-vingtaine, post-trentaine parfaitement bien.

Nous n’avons qu’une vie, rendons-la formidable en étant nous-même.

Quadra, séparée, bypassée, en reconstruction après anéantissement total. J’essaie d’être moi-même et c’est déjà pas mal. A la fois simple et complexe, je refuse qu’on me mette dans une case, je ne suis pas un cube ! Mon corps est un champ de bataille dans un perpétuel état de « work in progress ». Je ne conçois une journée sans apprendre et ma sans avancer !